chat_en_chocoMexique_filles_costumes_Azteques_plumes

      Sur l’actuel Mexique, la civilisation des Mayas cultive les cacaoyers, sous les ordres du roi Hunahpu, et le considère comme une source de breuvage rituel, que l’on appelait chaucau haa.

Les Toltèques occupant les cités des Mayas, ont eu au Xe siècle un roi et prêtre Quetzalcóatl. C’est un demi-dieu, disposant la science et l’agriculture, il est le grand maître de la Lune et des Vents. Son emblème est le serpent à plumes vertes et dorées.  Il a ramené l’arbre de la vie cacahuaquahuitl (cacaoyer), de son séjour chez les fils du soleil. Au nord du Mexico il avait sa villa Tula et un grand jardin, où il cueillait des fleurs pour les dieux et des fruits pour les hommes. Les fèves contiennent des effets divins, comme élever l’esprit et guérir des maux du corps. Un sorcier lui promettant le philtre de l’immortalité et l’éternelle jeunesse, mettra la fin à sa vie. Avant de mourir, il passera sur un radeau formé d’entrelacs de serpents entre mer et ciel. Il promis le retour en l’année placée sous le signe Ce-acalt (du roseau, chez les Toltèques.)

chocochoco

oeufs_ukrainiens_uk4

Les Cacaoyers sont cultivés à travers le monde depuis le XVI éme siècle. Le type de sol, le climat, la variété de cacaoyer choisie et la méthode de culture employée déterminent l'identité du cacao.

Les 3 variétés de cacao existentes sont inégalement cultivées:

  • Le CRIOLLO représente moins de 5% de la production mondiale. Il est cultivé en Amérique Centrale. Il est surtout utilisé dans la chocolaterie de luxe pour sa finesse.

  • Le TRINITARIO représente 15% de la production mondiale. Ce cacao fut d'abord planté à Trinidad au XVIIéme siècle par les espagnols.

  • Enfin le FORASTERO représente la majorité de la production mondiale soit 80%. On le cultive au Brésil, en Equteur et surtout en Afrique Occidentale. Son amertume est forte.

Il y a 2 récoltes par an mais chaque récolte s'étend sur plusieurs mois et est très astreignante.

La cacaoyer appartient à la famille des sterculiacées. Il pousse dans les régions tropicales de préférence à l'ombre. Cet arbre produit des grapes de petites fleurs blanches. Seulement 1% d'entre elles deviendront un fruit, appellé la cabosse. Une cabosse mesure environ 20 cm et contient de 20 à 50 graines. 

savante transformation.

Les Cacaoyers sont cultivés à travers le monde depuis le XVI éme siècle. Le type de sol, le climat, la variété de cacaoyer choisie et la méthode de culture employée déterminent l'identité du cacao. 

Les 3 variétés de cacao existentes sont inégalement cultivées: 

  • Le CRIOLLO représente moins de 5% de la production mondiale. Il est cultivé en Amérique Centrale. Il est surtout utilisé dans la chocolaterie de luxe pour sa finesse. 

  • Le TRINITARIO représente 15% de la production mondiale. Ce cacao fut d'abord planté à Trinidad au XVIIéme siècle par les espagnols. 

  • Enfin le FORASTERO représente la majorité de la production mondiale soit 80%. On le cultive au Brésil, en Equteur et surtout en Afrique Occidentale. Son amertume est forte. 

Il y a 2 récoltes par an mais chaque récolte s'étend sur plusieurs mois et est très astreignante. 

La cacaoyer appartient à la famille des sterculiacées. Il pousse dans les régions tropicales de préférence à l'ombre. Cet arbre produit des grapes de petites fleurs blanches. Seulement 1% d'entre elles deviendront un fruit, appellé la cabosse. Une cabosse mesure environ 20 cm et contient de 20 à 50 graines.

C'est en juillet 1502, sur l'île de Guanaja, que Christophe Colomb découvrit pour la première fois la boisson chocolatée

En 1494, Christophe Colomb jeta par-dessus bord les fèves qu'il avait reçues des Amérindiens. Il les aurait prises pour des crottes de chèvre

Ce n'est qu'à partir de la conquête des Aztèques par les Espagnols, que le chocolat est importé en Europe, où il devient rapidement très prisé à la cour d'Espagne


Hernán Cortés découvre le breuvage chocolaté en 1519. Il est le premier (en 1528) à en rapporter en Europe, à ses maîtres d'Espagne. Dès le XVIIe siècle, le chocolat devient une ressource très appréciée de l'aristocratie et du clergé espagnol. Le chocolat s'étend alors dans les autres colonies espagnoles comme les Pays-Bas espagnols.

La première expédition commerciale pour l'Europe (entre Veracruz et Séville) daterait de 1585. Le chocolat était alors toujours servi comme boisson, mais les Européens ajoutaient du sucre et du lait pour neutraliser l'amertume naturelle; ils remplaçaient le piment par de la vanille.

Pour faire face à la forte demande pour cette nouvelle boisson, les armées espagnoles commencèrent à réduire en esclavage les Mésoaméricains pour produire le cacao[28].

Même avec une récolte du cacao devenant une activité économique à part entière, seuls les membres de la famille royale et les initiés pouvaient boire ce produit d'importation si cher[29].